Art de faire le papier

 
Accueil » Le Papier » Art de faire le papier » 1ère partie - Art de faire le papier » §. 200 - §. 319
 
  « Table des matières

Avertissement

1ère partie - Art de faire le papier

§. 8
Art de faire le papier


§. 9 - §. 27
Histoire & origines


§. 28 - §. 68
De la matière au lavoir


§. 69 - §. 199
Des moulins


§. 200 - §. 319
De la matière affinée au collage

  - De la matière affinée
  - Des formes ou des moules
  - Des feutres
  - Cuve de l'ouvrier
  - Manière dont se forment les feuilles
  - Des fautes que les ouvriers des cuves peuvent commettre
  - Manière de presser les porses
  - De la presse
  - Du leveur
  - Manière d'étendre en pages
  - De la colle
  - Manière de faire cuire la colle
  - Travail du saleran qui colle le papier
  - Inconvénients qui peuvent avoir lieu dans le collage

§. 320 - §. 351
De l'étendoir au lissoir


§. 352 - §. 380
Tri & formation des rames


§. 381 - §. 385
Du papier coloré


§. 386 - §. 389
De l'influence des saisons


§. 390 - §. 435
Papiers de Hollande & différents pays


§. 436 - §. 511
Des réglements qu'on a fait en France


§. 512 - §. 555
Des différentes matières qui pourraient servir à faire du papier


§. 556 - §. 596
Papiers de Chine & du Japon


2ème partie - Planches & Explications des planches

 

 
Inconvénients qui peuvent avoir lieu dans le collage

316. Le collage du papier manque souvent, et cause alors une perte considérable. Il faut, pour la bien faire, choisir un jour sec et tempéré ; quand l'air est humide, la colle se lave et coule le long du papier dans l'étendoir. S'il fait trop chaud, elle sèche trop vite ; s'il fait trop froid, elle jaunit, elle s'écaille, et dans les deux cas ne pénètre point ; enfin elle tourne, s'aigrit, se décompose, et devient fluante, lorsque le tems est disposé à l'orage. Aussi, bien de petits fabricans ne voulant point courir les risques de ces pertes, sont dans l’usage de ne point coller leurs papiers ; ils les envoient coller ailleurs. Les Allemands se dispensent même totalement de coller les papiers qu'ils destinent à l'impression.

317. Les réglemens ordonnent en France de ne mettre aucune différence entre la colle du papier à écrire et celle du papier d'impression. La précaution est sage, parce qu'autrement on courrait risque d'avoir souvent du papier d'écriture, qui n'aurait qu'une demi-colle. Quelques imprimeurs se contentent à la vérité d'une colle moins forte (72) : ils disent que, si le papier est trop collé, on est obligé de tremper davantage et par moindres poignets, pour en ôter la colle ; ou bien que ce papier trop collé ne sert qu'à fatiguer celui qui tire le barreau, et à user les caractères : mais cette raison ne doit pas être d'un grand poids.

318. On ne peut coller les feuilles des grandes sortes de toute leur étendue, parce qu'étant mouillées elles se déchireraient ; cela oblige de les plier en deux, ou de les coller avec un bâton qui les soutient par le milieu. Les grandes sortes sont aussi très-difficiles à étendre ; comme le poids en est fort considérable, la corde y fait une impression en forme de rides, qui ne s'efface jamais, et qu'on appelle la godée. Peut-être qu'en essayant de l'étendre à plat et sur un grand nombre de cordes, on aurait un papier qui ne goderait point ; chacune de ces cordes ne soutenant qu'une petite partie du poids total, ne serait pas chargée de manière à pouvoir faire une défectuosité sur le papier.

319. On pourrait aussi l'étendre à plat et sur des tringles de bois larges et arrondies ; l'usage des tringles du bois serait en général préférable à celui des cordes, parce que la courbure que prennent nécessairement les cordages, donne au papier une tournure fausse, et en fait un corps gauche qui est irrégulier dans son plan : ce qui est une autre espèce de godée, dont les dessinateurs se plaignent beaucoup (73).



(72) Il y a des papiers, tels que ceux dont on se sert pour imprimer en taille-douce, qui exige absolument d'être moins collés.
(73) L'usage d'étendre sur des tringles de bois est établi depuis log-tems dans les papeteries d'Allemagne.





Fabrication du papier . Le lexique du papier . Atelier de reliure . Reliure d'art . Le lexique du relieur . Venir nous voir . Contact

© 2000-2017 Moulin à papier - Le Moulin du Verger - Papeterie artisanale - 16400 Puymoyen - France
24/11/2017 04:50:54 - réalisation : Laurent Michon, 2006-2009
  Valid HTML 4.01 Transitional