Manuel Roret du Relieur

 
Accueil » La Reliure » Manuel Roret du Relieur » Première partie - Brochage » Chapitre 4
 
  « Table des matières

Préface

Première partie - Brochage

Notions préliminaires

Chapitre 1
Séchage


Chapitre 2
Assemblage


Chapitre 3
Glaçage et satinage


Chapitre 4
Pliage

    1° In-folio
    2° In-quarto
    3° In-octavo
    4° In-douze
    5° In-seize
    6° In-dix-huit
    7° In-vingt
    8° In-vingt-quatre
    9° In-trente-deux
    10° In-trente-six
    11° Formats plus petits que l'in-36

Chapitre 5
Brochage


Deuxième partie - Reliure

 

 
11° Formats plus petits que l'in-36

La règle dont l'exposition termine le paragraphe précédent, est générale, et nous pourrions nous dispenser de parler de quelques formats peu usités, mais nous sommes bien aise, afin de rendre cet ouvrage plus complet, de donner deux exemples qui mettront l'ouvrier en état de résoudre facilement toutes les difficultés qui pourraient se présenter.

Tous les formats au-dessus de l'in-trente-six ont un plus grand nombre de pages que ce dernier ; mais ce nombre de pages est toujours divisible par 16 ou par 24, et le quotient donne toujours le nombre de cahiers, et par conséquent celui des bandes qu'il faut former dans chaque demi-feuille ; car ces formats s'impriment toujours par demi-feuilles, soit que chaque demi-feuille appartienne à un exemplaire particulier, soit que les deux demi-feuilles appartiennent au même exemplaire.

Ainsi, dans l'in-soixante-quatre, 64 feuillets donnent 128 pages divisibles exactement par 16, et l'on a 8 pour quotient. Divisant d'abord la feuille en deux, selon la ligne des pointures, puis chaque demi-feuille en quatre, suivant les lignes imprimées, parallèles et perpendiculaires à la ligne des pointures, on obtient quatre petites feuilles pour chaque demi-feuille, ce qui fait huit pour la feuille entière. On plie chacune de ces petites feuilles comme l'in-octavo, la signature en dessus, et l'on a huit cahiers égaux pour chaque feuille, lesquels portent chacun une signature particulière.

Il en est de même de l'in-soixante-douze. En effet, 72 feuillets donnent 144 pages, divisibles exactement par 24, nombre de pages de l'in-douze, et l'on a 6 au quotient. On divise chaque demi-feuille en trois bandes, suivant les lignes qu'indiquent les traits imprimés, puis on sépare le petit cahier, désigné sur chacune par d'autres traits également imprimés. On plie le petit cahier et le gros cahier comme nous l'avons indiqué pour l'in-douze, et l'on encarte ou n'encarte pas le petit cahier, suivant que l'indiquent les signatures.






Fabrication du papier . Le lexique du papier . Atelier de reliure . Reliure d'art . Le lexique du relieur . Venir nous voir . Contact

© 2000-2017 Moulin à papier - Le Moulin du Verger - Papeterie artisanale - 16400 Puymoyen - France
22/09/2017 08:23:25 - réalisation : Laurent Michon, 2006-2009
  Valid HTML 4.01 Transitional