Art de faire le papier

 
Accueil » Le Papier » Art de faire le papier » 1ère partie - Art de faire le papier » §. 352 - §. 380
 
  « Table des matières

Avertissement

1ère partie - Art de faire le papier

§. 8
Art de faire le papier


§. 9 - §. 27
Histoire & origines


§. 28 - §. 68
De la matière au lavoir


§. 69 - §. 199
Des moulins


§. 200 - §. 319
De la matière affinée au collage


§. 320 - §. 351
De l'étendoir au lissoir


§. 352 - §. 380
Tri & formation des rames

  - Du travail des trieuses, et du choix des papiers défectueux
  - Des compteuses
  - Du papier court ou cassé, et de celui qu'on est obligé de refondre
  - Formation des rames

§. 381 - §. 385
Du papier coloré


§. 386 - §. 389
De l'influence des saisons


§. 390 - §. 435
Papiers de Hollande & différents pays


§. 436 - §. 511
Des réglements qu'on a fait en France


§. 512 - §. 555
Des différentes matières qui pourraient servir à faire du papier


§. 556 - §. 596
Papiers de Chine & du Japon


2ème partie - Planches & Explications des planches

 

 
Du papier court ou cassé, et de celui qu'on est obligé de refondre

364. L'une des trieuses se charge du tas des papiers courts et cassés que les autres ont mis de côté ; elle nettoie le papier, l'épluche, enlève les rives altérées ; et le met en rames comme l'autre papier, ou en réserve quelques feuilles courtes pour mettre au dedans des mains du papier entier.

365. Quant au cassé, lorsqu'il n'y a qu'une demi-feuille de gâtée, on sépare les bonnes demi-feuilles ; on en compose les cahiers de papier à lettre, de six feuilles, que l'on bat et qu'on met sous la ficelle. C'est ainsi qu'on évite la moitié du déchet des papiers casses.

366. Il arrive aussi quelquefois que l'on sauve une moilié des demi-feuilles cassées. Ces quarts de feuilles se mettent par cahiers, et forment lepapier à poulet.

367. Les quarts de feuilles, quoique défectueux, se vendent encore aux épiciers vingt à vingt-cinq livres le quintal, pour faire de petits sacs. Enfin on refond ce qui est absolument hors d'état de servir.

368. Pour refondre du cassé, on commence par le mettre tremper dans une cuve d'eau bouillante pour en emporter la colle, et on le fait repasser sous les moulins, pour y être battu comme le chiffon, mais beaucoup moins long-tems. Si on le mêle avec de la pâle ordinaire, ce n'est que vers la fin de l'affinage, et de manière qu'il n'y soit qu'une heure, plus ou moins cependant, suivant sa qualité. Si l'on en a une grande quantité, on la met sous les maillets ou sous les cylindres éfilocheurs, pendant la moitié du tems qu'il faudrait à une matière nouvelle.

369. Il est presque impossible que la colle abandonne totalement le papier, malgré l'ébullition ; aussi les feuilles qui en proviennent sont souvent chargées de bouteilles, c'est-à-dire, de petites taches en forme de vésicules, qui proviennent de cette colle.

370. Le papier qui provient des matières refondues, descend à sa qualité inférieure ; car si le cassé a été papier fin, étant refondu, il ne produira que du papier moyen : et si c'est du papier moyen qu'on ait refondu, on n'aura que du papier bulle.

371. On verra dans les réglemens qui seront rapportés plus bas, que tous les papiers défectueux ou mal conditionnés, sujets à la confiscation, doivent être remis dans le moulin, et employés comme matière.







Fabrication du papier . Le lexique du papier . Atelier de reliure . Reliure d'art . Le lexique du relieur . Venir nous voir . Contact

© 2000-2017 Moulin à papier - Le Moulin du Verger - Papeterie artisanale - 16400 Puymoyen - France
24/11/2017 04:47:37 - réalisation : Laurent Michon, 2006-2009
  Valid HTML 4.01 Transitional