La Reliure - Les techniques de reliure

 
Accueil » La Reliure » Les techniques de reliure

Naissance d'une reliure toute en images

Voici une façon de faire un demi chagrin cinq nerfs. La technique est bien entendu survolée. Beaucoup de modifications peuvent être apportés selon la reliure désirée.

 
Débrochage du livreLes cahiers du volume sont tout d'abord débrochés, nettoyés et mis en presse. Vient ensuite le grecquage, pratiqué a l'aide d'une scie sur le dos du volume afin de ménager la place des ficelles de couture.
Couture du livreLes ficelles de chanvre sont tendues sur le cousoir à l'emplacement des grecques. Il convient de choisir parmi différents diametres de fil de couture (lin) celui qui convient au poids du papier et aux nombres de cahiers.

Endossure du livre

L'endossure se fait à l'aide d'un étau. Elle donne au dos du volume sa forme arrondie et crée le logement du carton. Les cartons sont taillés de la hauteur et la largeur du volume plus les chasses. Celles-ci protégeront le papier des éventuels chocs.
Passage en cartonLes cartons sont percés à l'emplacement des ficelles afin d'effectuer la passure en carton.
Collage des ficellesCette opération crée l'articulation de la reliure.
Cambrage des platsLes cartons sont cambrés a l'aide d'un papier nerveux, ici du kraft. Cette tension exercée à l'intérieur des plats assure un bon galbe à l'ouvrage. Le volume passera ensuite une nuit en presse de corps d'ouvrage.
Pose de la mousseline et des tranchefilesLa pose de la mousseline maintient définitivement les cahiers en place. La tranchefile (ici faite à la machine) protége la coiffe de l'ouvrage.
Pose des papiers à dosLes papiers à dos servent à renforcer le dos. Ils sont poncés de manière à obtenir un dos bien droit et lisse.
Fixages des ficelles (fixation des cartons)Des encoches sont pratiquées dans les cartons pour incruster les ficelles au moment du collage de celles-ci.
Ponçage des cartons et préparation de la carte à dosLe comblage des ficelles laisse après ponçage un plat totalement lisse. La carte à dos est exactement de la largeur du dos et de la hauteur des plats. Elle est ici préparée avec des nerfs (lanière de cuir).
Parure du cuir de couvrureLa peau est taillée de la hauteur du volume plus les remplis. Elle est ensuit parée (amincie) en tête et queue pour ne pas créer de sur-épaisseur.
Couvrure du livreLa peau est encollée et appliquée sur le dos puis sur les plats et enfin rempliée. Les nerfs sont pincés à l'aide de la pince a nerf. Le volume est couvert.
Comblage des platsUn comblage effectué avec un carte bulle évite une chute d'épaisseur trop forte entre le cuir et le carton.
Pose des papiers marbrésLe plat est ensuite habillé d'un papier marbré.

Pose des gardes couleurs

Une garde couleur vient terminer l'ouvrage.

En apprendre davantage :
Manuel Roret du Relieur » Deuxième partie - Reliure » Chapitre 3 » Les opérations du relieur


 
 
du 26/07/2017 au 28/07/2017
Introduction à la reliure


du 29/07/2017 au 30/07/2017
Stage d’initiation à la fabrication de papier marbré


du 21/08/2017 au 25/08/2017
La reliure en demi cuir


du 18/09/2017 au 22/09/2017
STAGE DE FABRICATION MANUELLE DE PAPIERS BLEUS PRÉINDUSTRIELS (chinés, teintés dans la masse, en surface)


 


Découvrez l'édition électronique du manuel Roret du Relieur...
Grecque
Cahier
Demi-reliure
Plus de termes...
A lire sur la reliure...
Stage de dorure

Introduction à la reliure

stage de papier marbré

stage de reliure souple en papier

La reliure selon Nadine Dumain

L'atelier de reliure Nadine Dumain

Regards d'artistes...
Le moulin du Verger vu par les artistes-peintres, photographes, amis...


Fabrication du papier . Le lexique du papier . Atelier de reliure . Reliure d'art . Le lexique du relieur . Venir nous voir . Contact

© 2000-2017 Moulin à papier - Le Moulin du Verger - Papeterie artisanale - 16400 Puymoyen - France
21/07/2017 14:47:44 - réalisation : Laurent Michon, 2006-2009
  Valid HTML 4.01 Transitional