Manuel Roret du Relieur

 
Accueil » La Reliure » Manuel Roret du Relieur » Deuxième partie - Reliure » Chapitre 5 » Observations préliminaires
 
  « Table des matières

Préface

Première partie - Brochage

Deuxième partie - Reliure

Considérations générales

Chapitre 1
Matières employées par le relieur


Chapitre 2
Atelier et outillage du relieur


Chapitre 3
Opérations du relieur


Chapitre 4
Racinage et marbrure de la couverture


Chapitre 5
Marbrure sur tranche

  Observations préliminaires
   § 1. - Outillage
   § 2. - Matières employées
   § 3. - Couleurs employées
   § 4. - Préparation de la gomme
   § 5. - Préparation du fiel de boeuf
   § 6. - Préparation de la cire
   § 7. - Préparation des couleurs
   § 8. - Préparation du baquet à marbrer
   § 9. - Marbrures des tranches
   § 10. - Marbrure du papier

Chapitre 6
Dorure et gaufrure


Chapitre 7
Reliure mécanique


Chapitre 8
Reliures diverses


Chapitre 9
Renseignements divers


 

 
§ 3. - Couleurs employées

Les couleurs végétales et les ocres sont les matières colorantes qui conviennent le mieux. La plupart des couleurs minérales, autres que les ocres sont trop lourdes et ne pourraient pas être supportées à la surface de l'eau gommée.

Pour le jaune, on prend ou le jaune de Naples, ou la laque jaune de gaude, ou le jaune de chrome. Le jaune doré se fait avec la terre d'Italie naturelle.

Pour les bleus de différentes nuances, on emploie l'indigo flor, les bleus de Paris et de Berlin, l'outremer artificiel.

Pour le rouge, on se sert ou du carmin, ou de la laque carminée en grains.

Le brun se fait ordinairement avec la terre d'ombre, ou le brun de Cassel.

Le noir s'obtient avec le noir d'ivoire, ou celui de Francfort.

Le fiel seul produit le blanc.

Avec la terre d'Italie, l'indigo flor et la laque carminée, on fait une très belle tranche qu'on peut varier à l'infini.

Pour imiter exactement certaines sortes de marbres, il faut bien étudier les couleurs qui les caractérisent, et les formes qu'elles affectent, les veines qu'elles dessinent. Alors on cherche par des essais variés, faits avec des couleurs, à en produire de semblables, et l'on peut y parvenir aisément, en jetant plus ou moins certaines couleurs avec le pinceau sur l'eau de marbrure, et en les y jetant dans l'ordre le plus propre à reproduire l'aspect du marbre que l'on a choisi pour modèle.






Fabrication du papier . Le lexique du papier . Atelier de reliure . Reliure d'art . Le lexique du relieur . Venir nous voir . Contact

© 2000-2017 Moulin à papier - Le Moulin du Verger - Papeterie artisanale - 16400 Puymoyen - France
20/09/2017 22:01:20 - réalisation : Laurent Michon, 2006-2009
  Valid HTML 4.01 Transitional